Fete de la Nature à Antony

Cette Année, L’association APICIT disposait d’un stand à la fête de la nature à Antony.

Pendant 2 jours, l’association a pu présenter son activité et rencontrer les nombreuses personnes intéressées.

20170603_102318

Sur la photo, Romain, Alexandre, Dominique et Sylvie membres de l’association.

Il y avait beaucoup d’enfants curieux de comprendre le mode de vie des abeilles et de parents qui souhaitaient voir des ruches et savoir quelle était l’activité des apiculteurs. La plupart des gens étaient surpris de savoir que les ruches se trouvaient en ville et se développaient bien.

20170604_154950

Tout cela dans une ambiance bon enfant de fête.

Il n’y avait pas que du public curieux, nous avons également été contactés par des personnes désireuses de mettre une ruche dans leur jardin et qui ne savaient pas trop comment s’y prendre, ou des personnes désireuses de se mettre à l’apiculture urbaine.

Ces personnes, APICIT peut les aider et c’est d’ailleurs sa raison d’être: regrouper les apiculteurs désireux d’échanger les bonnes pratiques et souhaitant avoir l’aide d’un tuteur expérimenté.

Le président d’APICIT à également été interviewé par la journaliste de la ville et a pu expliquer les objectifs de l’association et parler de notre activité.

20170604_161354

Ces deux jours étaient une première pour l’association. Ils ont été bien remplis et fruit de nombreux contacts intéressants y compris avec des confrères jardiniers potagers spécialistes des plantes mellifères.

Posted in Echanges / Tourisme | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Beaucoup d’essaims cette Année

Les dégâts de l’année dernière et un printemps 2017 un peu chaotique a donné beaucoup d’essaims.

L’association APICIT en a récupéré à ce jour plus de 24.

Remercions les personnes qui nous ont appelés rapidement pour nous permettre d’intervenir et ainsi sauver ces petites bêtes bien utiles des intempéries.

Pour rappel, l’essaimage est un phénomène naturel permettant à la colonie d’abeille de se diviser et donc de se reproduire en tant que colonie.

les abeilles elle-même sont pondues dans la colonie par une unique Reine qui a été fécondée au début de sa vie par une vingtaine de mâles.

Un essaim d’abeille est peu agressif, même si c’est impressionnant ce vol de dizaines de milliers d’abeilles. Néanmoins, il est fortement recommandé de ne pas les perturber et de faire appel à un apiculteur RAPIDEMENT pour qu’il vienne le récupérer quand cela est possible.

Vous pouvez faire appel à l’association APICIT qui se déplace et récupère GRATUITEMENT les essaims en appelant l’un des numéros suivants:

Gilles SKOWRONEK 06 72 13 09 57 ou 06 82 80 16 58 gsko.apiculture@gmail.com
Dominique GROULS 06 64 91 42 37
Romain GUILLOPE 06 43 57 35 11

Ci-dessous une belle photo d’un essaim bien calme avec toutes les abeilles soigneusement alignées

20170520_183147

Posted in Essaims | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

Saison exceptionnelle d’essaimage

Depuis le 9 Avril, la période de beau temps a fait mûrir plus vite que prévu les essaims et l’association APICIT est intervenu de très nombreuses fois pour les collecter. Le nombre d’essaims récupérés est à ce point exceptionnel que nous n’avons plus de matériel disponible. Il faut souvent utiliser des cartons en attendant qu’une ruchette se libère.

C’est fatigant à la fin de la journée, mais quel plaisir quand les abeilles sont enfin mis en boite.

Voici quelques images prises lors de ces récupérations d’essaims.

Une fois encore, si vous avez un essaim dans votre jardin, rien ne sert d’appeler les pompiers qui ne se dérangeront que s’il y a un danger imminent (ce qui n’est pas le cas pour les essaims d’abeilles), mais un apiculteur de l’association APICIT en composant rapidement l’un des numéros suivants:

Dominique Grouls: 06 64 91 42 37

Gilles Skowronek: 06 82 80 16 58

qui permettra le dispatch sur les apiculteurs disponibles de l’association APICIT

20170424_164543

20170429_191618

20170429_194305

IMG-20170414-WA0003

IMG-20170417-WA0003

IMG-20170420-WA0000

IMG-20170421-WA0002

Posted in Essaims | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Saison de l’essaimage

Avec une longue période de beau temps et somme toute une température printanière, les essaims sortent des ruches en avance par rapport à l’année dernière: Le premier a été récupéré par APICIT le 6 Avril alors que l’année dernière c’était le 1er mai.

L’essaimage est le moyen de reproduction de la colonie.

Quelques jours avant la naissance d’une nouvelle Reine, la vieille Reine quitte la ruche avec la moitié de la colonie qui l’accompagne pour aller créer une nouvelle colonie.

Il faut agir vite car l’essaim se pose quelques heures le temps que les exploratrices trouvent un nouveau logis, puis elles repartent vers leur destination finale: sous un toit ou dans une cheminée inutilisée ou elles auront du mal à survivre à l’hiver suivant.

Il faut donc le dire et le répéter: si vous êtes le témoin d’un essaimage et si vous voyez un nuage d’abeilles, ou si vous avez un essaim posé dans votre jardin, il faut prévenir rapidement un apiculteur pour qu’il vienne le récupérer rapidement et gratuitement.

Voir lz lien ci-dessous pour les contacts:

http://ma.camera.free.fr/wordpress/?page_id=179

Voici une petite video de la dernière récupération d’essaim:

entete2

 

Posted in Essaims, Techniques | Tagged , , , , , | Leave a comment

Réunion « Frelons » à la mairie d’Antony

Mercredi 29 Mars, la mairie d’Antony avait convié des apiculteurs actifs dans la ville à une réunion sur le frelon asiatique (Nom scientifique: Vespa Velutina) pour faire le point.

En plus des apiculteurs étaient présent:

– la maire-adjointe en  charge de l’environnement
– la responsable du Service Communal d’Hygiène et de Santé
– un responsable des pompiers de la caserne d’Antony
– le référent du groupe FREDON pour le département de l’Essonne

Apparu sur Antony il y a deux ans et ayant exercé une pression importante sur les ruches en fin d’année 2016, le frelon asiatique est en croissance importante.

Frelons

 

Avec 11 nids détectés en fin  2016 sur la commune d’Antony (probablement le double avec les nids non détectés), il faut s’attendre à avoir 60 nids en 2017.

Le référent FREDON rappelle l’écologie de l’insecte avec:

– 200 à 300 Reines qui sortent de chaque nid à l’automne pour se cacher dans la nature
– La création au printemps par la soixantaine de reines qui ont survécu à l’hiver, de nids primaires de petite taille (pamplemousse) qui peuvent se nicher n’importe où (dans les haies, les greniers, les abris de jardin, les armoires électriques, sous les plaques d’égouts)
-A partir d’un certain niveau de développement, la création d’un nid secondaire de taille importante (50 à 80 cm de diamètre) au sommet d’un arbre avec un accès dégagé et pouvant héberger plusieurs milliers d’individus.

http://www.fredonidf.com/actualites.php

C’est le nid primaire qui est réputé dangereux pour l’homme car il est camouflé à faible hauteur et les frelons peuvent attaquer s’ils se sentent en danger (à moins de 5 mètres du nid).

Le responsable des pompiers indique néanmoins qu’actuellement, le frelon n’est pas considéré comme un risque pour la population en raison du faible nombre d’accidents. En se basant sur les comptes-rendus d’intervention, il n’y a pas pour l’instant de risque avéré.
Les pompiers n’interviennent sur les nids de frelons que s’il y a un risque humain imminent et sont équipés pour faire ce type d’intervention (cela nécessite une combinaison spéciale en néoprène).

Il est fortement recommandé de ne pas intervenir soi-même mais de faire appel à une société spécialisée.

Actuellement, ce sont surtout les apiculteurs qui sont victimes du frelon asiatique car il décime les ruches.

Que faire en cas de détection de nid:
– si vous avez un doute (est-ce bien du frelon asiatique ?) appeler le référent bénévole FREDON de votre département ou du département voisin qui peut identifier le frelon (envoyez-lui une photo le plus vite possible) voire venir dur place ; les apiculteurs savant aussi les identifier sur photo la plupart du temps.

– Si risque imminent pour l’homme ou si une personne a été victime de piqûres : appeler les pompiers ; sinon, ils ne viendront pas.
– On considère comme risque la proximité immédiate d’un établissement public comme une école, une crèche ou un hôpital
– Si pas de risque imminent, le signaler à la mairie s’il s’agit de l’espace public, le faire détruire par une société spécialisée si c’est dans votre espace privé.

Posted in Frelons Guepes Insectes | Tagged , , | Leave a comment

Deux ruches pour Publicis

L’association APICIT continue  son développement.

En plus de son programme « une ruche-un jardin » destiné aux particuliers souhaitant accueillir une ruche, APICIT propose maintenant aux entreprises motivées de déposer des ruches sur les sites qui sont favorables à l’activité apicole.

Plusieurs conventions ont déjà été signés récemment avec des entreprises de la Région Parisienne.

Hier soir, ce sont deux ruches qui ont été déménagées d’ANTONY  pour être installées sur le toit de PUBLICIS dans Paris.

A la tombée de la nuit pour permettre à l’ensemble des butineuses de rentrer, les ruches ont été fermées, sanglées dans une voiture et déménagées promptement vers le nouveau site.

C’est la première fois que ces abeilles prenaient l’ascenseur !

Ascenseur

Du toit de PUBLICIS, la vue est magnifique sur Paris et sur la tour Eiffel illuminée.

Dix minutes après avoir été déposées, le temps que ces demoiselles se calment du voyage, les trappes ont été ouvertes. Dès qu’il  fera jour, elles pourront butiner dans leur nouvel environnement.

Petite anecdote, une portière de ruche a été mal fermée et les abeilles auraient pu sortir durant le voyage en voiture ce qui aurait certainement été amusant (et piquant). Heureusement, elles sont restées sagement dans leur ruche et tout s’est bien passé.

Posted in Non classé, Vie au Rucher | Tagged , , , , , | Leave a comment

Analyse des ruches à la caméra thermique

Du candi pour les aider les ruches à passer l’hiver
Février est un mois critique pour les colonies. C’est le moment ou la ponte redémarre ce qui consomme énormément d’énergie pour chauffer le couvain et où les réserves de miel s’épuisent pour les ruches les plus légères.

Comme l’année dernière a été plutôt chaotique,  certains jeunes essaims sont un peu « limite » et j’avais décidé de leur mettre un pain de candi fait maison au début de Février (Sucre + miel + vinaigre). Les abeilles ne consomment le candi que si elles en ont besoin.

Le candi est conditionné dans des barquettes en plastique transparent ce qui permet de voir au travers les abeilles et de mesurer le niveau de consommation sans les déranger.

Aujourd’hui , j’ai profité d’une belle journée pour visiter les ruches et constaté que la plupart avaient soigneusement nettoyé les barquettes ce qui m’a permis de le réapprovisionner.

Deux ruches en danger ?

Par contre, deux ruches n’ont pas entamé du tout le candi  et ne semblent pas présenter d’activité ce qui n’est pas de bonne augure. Cela ne veut pas forcément dire qu’elles sont mortes car certaines ruches sont frileuses et d’autres ,qui ont assez de miel, négligent le candi.

20170218_125655

APICIT a emprunté une camera infrarouge normalement utilisé pour les bilan thermique, nous avons décidé de faire un test et de voir s’il était possible de voir la chaleur de la grappe.

L’analyse n’est pas évidente, et il vaut mieux faire le test la nuit ou au lever du soleil.

Néanmoins, cela nous a permis de prendre des belles photos des grappes visibles au travers de la ruche et surtout de voir que l’une des deux ruches « inactives » était en fait bien vivante. Pour la seconde, malheureusement, il n’y a aucun point chaud et elle est vraisemblablement morte durant l’hiver. Cela restera à vérifier en Mars-Avril au moment de la grande visite des ruches car pour l’instant, il n’est pas question d’ouvrir.

Posted in Matériel Apicole, Techniques, Vie au Rucher | Tagged , , , , , , | Leave a comment

API Voeux 2017

gskoapiculture_douceannee

 

Tous nos vœux apicoles pour 2017 avec bien sûr, beaucoup de miel et moins de frelons asiatiques, le développement de l’association APICIT et surtout des abeilles heureuses !

 

 

Posted in Divers | Tagged , , | Leave a comment

Carte des nids de frelon detectés Sud Paris

L’association APICIT détecte et comptabilise les nids de frelons dans le sud de la région parisienne. Cela permettra de servir de référence pour l’année prochaine et de mesurer l’augmentation.

Nous déposons sur la carte ci-dessous avec des photos les nids confirmés

carte nid frelon

 Carte des nids de frelons détectés et signalés au GDAIF

Posted in Frelons Guepes Insectes | Tagged , , | Leave a comment

Sauvetage abeilles chantier de rénovation

L’association APICIT a été contacté par un particulier du sud d’Antony car lors d’un chantier complet de rénovation, les ouvriers sont tombés sur un nid d’abeille installé dans une cheminée.

C’est précisément en démontant la cheminée qu’ils sont tombés dessus et fort heureusement, les abeilles étant peu actives et peu nombreuses  en raison du froid vif, il n’y a pas eu de piqûres.

Du coup, cette partie du chantier a été arrêté et on a fait appel à APICIT pour dégager la cheminée et si possible sauver les abeilles, car le propriétaire est un ami de ces petites bêtes.

Nous sommes intervenu à trois, mais  l’hiver (températures négatives) et le courant d’air crée par l’ouverture de la cheminée a eu raison du petit noyau d’abeilles qui survivaient encore. Cette essaim n’aurait de toute façon pas pu passé l’hiver car il n’y avait pratiquement pas de réserve de miel. Nous n’avons pu les sauver.

Nous n’avons pu que dégager la cheminée et récupérer quelques rayons de cire.

Voici quelques photos:

IMG_0860

IMG_0857

Posted in Essaims | Tagged , , , | Leave a comment